YANN STOTZ

YANN STOTZ

Y'a t-il quelqu'un pour sauver Yann Stotz ? Non ? Ouf... ! Ce téléphage averti, désaltéré au petit lait cathodique, il faut surtout le laisser tel qu'il est.
Avec pour mère nourricière : les Monty Python et pour pair carnassier : Franky Sinatra.
Un cocktail d'humour odieux-visuel avec un zeste de jazz à tous les étages.
Une sorte de mélancomique autant éclectique qu'électrique. D'un swing endiablé à une parodie des "Feux de l'Amour", il s'envole dans un absurde total.
Ses ailes ne l'empêchent pas de rêver ni de nous couper aux éclats de son rire toujours en V.O. avec un spectacle drôle, drôle, drôle, aux accents modernes du music-hall, ce type-là est enfantastique.

Partager


sur facebook sur twitter sur Google+

À propos

Yann Stotz est originaire de Metz. Dés son plus jeune âge, influencé par les Monty Pythons, Mel Brooks et Leslie Nielsenil, il se passionne pour le music-hall, la chanson et le cinéma.
Il rejoint l'équipe d'Anne Roumanoff en 2012 pour l'émission «Roumanoff et les garçons » où il écrit et joue dans des sketches avec Cécile Giroud : cette rencontre donne naissance à leur duo humoristique. Entre 2014 et 2015, il développe ses collaborations avec des artistes comme Oldelaf, Jeremy Ferrari, Amandine Bourgeois ou Anne Roumanoff. En télé, il présente l'émission « Le Battle Show » sur la chaîne Enorme TV. Il apparaît souvent dans les émissions de Patrick Sébastien « Les Années Bonheur »

Facebook

Twitter