Rosa Bursztein

Ancienne comédienne classique convertie à l’humour, Rosa Bursztein fait figure d’ovni sur la planète du stand-up.

 

Rosa, son seule-en-scène, sorte de thérapie loufoque en pyjama sur les difficultés de trouver (et garder) l’amour à l’ère Tinder, est tout sauf un énième spectacle de trentenaire célibataire. « Ma relation la plus longue, sept ans, c’était avec un homme que je voyais toutes les deux semaines, les lundis à 15 heures : mon psy ! ». S’appuyant sur un texte précis et un jeu hors pair, Rosa Bursztein parle de couple, de plaisir féminin, de consentement et de sexe sans tabou, avec naturel, espièglerie et surtout une lucidité implacable. Oscillant sans cesse entre la folie et l’autodérision, elle ose tout et vise souvent juste. Une artiste à suivre, qui ne manquera pas de progresser.

 

Complexes, névroses, célibat, plaisir féminin, histoires de cul foireuses, rendez-vous chez le psy, relations avec ses parents ou rapport à sa judaïté… il y a, chez cette humoriste parisienne de 31 ans, une urgence de dire haut et fort sa vérité et de s’en amuser. « Au moment de #metoo, je souffrais de mon métier de comédienne, de ne pas parler, de n’exister que dans le regard de l’autre, de devoir être choisie. J’ai passé des années à entendre que j’étais trop grosse parce que je faisais une taille 40 ou que j’étais trop vieille pour les rôles. Le stand-up m’a permis de retrouver ma voix, en tant que femme. »

Biographie de Rosa Bursztein

Formée à l’Ecole du Studio d’Asnières puis en Classe Libre au Cours Florent, découverte par John Malkovich pour jouer Cécile de Volanges dans “Les Liaisons Dangereuses” au Théâtre de l’Atelier, Rosa Burzstein a ensuite joué sous la direction de Peter Stein dans un Labiche au Théâtre de l’Odéon. Talent Cannes Adami en 2014, elle joue dans le court-métrage “Pim Poum Le Petit Panda” d’Alexis Michalik et participe à « Paroles d’Acteurs » au Festival d’Automne: Georges Lavaudant dirige les talents sur des textes de Marie N’Diaye à la Cartoucherie, puis une reprise a lieu aux Bouffes du Nord.

 

Rosa fait parti pendant plusieurs années de la troupe d’impro « Les Soirées Plaisantes » et joue dans des vidéos du collectif Yes Vous Aime.

 

Côté cinéma, on a pu la voir dans « The program » de Stephen Frears,
« Sauver ou périr » avec Pierre Niney, le film à sketchs « Selfie » ou encore « Deux Moi » de Cedric Klapish.
Sur YouTube dans le court-métrage de Cyprien « La science de l’amour », ou « Petit diner entre amis » de Léopold Lemarchand; à la télévision dans « Calls » de Timothée Hochet sur canal.

 

Elle a elle-même touché à la réalisation avec son court-métrage « La Piscine » et une publicité pour Sonia Rykiel.

 

Rosa a son podcast « Les mecs que je veux ken ».

 

Rosa a crée un spectacle de stand-up à La Petite Loge, les textes et le titre évoluent de “Ma Premier fois” à “Tenir Debout”. C’est encore une nouvelle version, très remarquée qu’elle propose en 2020 au Point Virgule, avec pour titre “Rosa”.

Rosa sur scène

Galerie photos de Rosa